FRESQUES ET INSTALLATION

 

fresque-630x280

FRESQUES MURALES : UNE PRATIQUE ARTISTIQUE EN MILIEU URBAIN

Lorsqu'on parle de peinture ou fresque murale, on pense tout de suite graffiti, à tort. La définition du graff, au sens strict du terme, c'est un mot ou un assemblage de lettres très sophistiquées mélangeant les formes et les couleurs. La peinture murale est une forme de graffiti, on peut même dire que c'est l'héritière la plus proche, simplement ce ne sont pas des lettres qui sont représentées mais plutôt une réalité. Celle-ci s’est développée à travers les époques, aux quatre coins de la planète. Elle témoigne des préoccupations de chaque époque jouant un rôle social, voir politique mais surtout elle favorise l’expression, le lien social, valorise et marque la ville par de sublimes peintures. Elle interpelle le passant et remplit de couleurs et d’histoire des lieux urbains souvent anonymes et/ou inconnus.

 

FRESQUE - " Le Toboggan "
réalisation prévue entre le 17 et le 28 février

toboggan

 

Les 3 artistes BENOIT LERAY, WOOD CAMPERS et MIOSHE s'invitent sur un des murs les plus excitant de la cité, au 59 boulevard Voltaire."Le mur au poisson" se transformera un nouvelle fois : en prévision, deux géants aux visages étranges, la faune et la flore sortent de leurs cerveaux sur un fond de paysage lunaire.

 

 

FRESQUE - " Le Marécage "
réalisation prévue entre le 3 et le 9 mars

marecage

Depuis plusieurs années, le complexe immobilier de la Courrouze émerge petit à petit au sud de Rennes. Le skatepark, situé sous le pont du boulevard Pierre Mendès France, ne déroge pas à la règle. Ce lieu émergeant des marécages un peu en retrait, futur lien entre habitations et habitants sera mis en couleurs par les artistes BENOÎT LERAY, QUENTIN CHAMBRY, MIOSHE et WOOD CAMPERS. Chimères et habitants de ces lieux dorénavant habités, le Marécage renaîtra sur les piliers du pont.

 

 

mioshe-106x106Antoine Martinet alias MIOSHE est né en 1984 à Rennes. Il devient illustrateur, graffiti-artiste, peintre et animateur plasticien en 2006, à la fin de sa troisième année d’étude à l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Rennes. Issu de l’univers du graffiti, son trait se réclame autant du street artiste contemporain Blu, du dessinateur bédéiste Nicolas De Crécy, mais aussi des graveurs à l’eau-forte de la renaissance comme Dürer ou Jérôme Bosch.

 

wood-campers-106x106

Très jeune Florent est marqué par les logos qui l’entourent. Les années 90, la découverte du skateboard et son intérêt pour le graffiti, fourniront alors son premier vrai terrain de jeu à ce graphiste en devenir. Plus tard ses rencontres donnent, parallèlement à ses études, naissance au collectif Delkographik avec lequel il exposera à Rennes, Paris et Berlin. En 2010, il crée son propre studio : WOOD CAMPERS pour se  consacrer uniquement à l'illustration avec une  même ligne directrice : illustrer des mots, les rendre vivants.

 

benoit-leray-106x106

BENOIT LERAY est à la fois  graphiste, illustrateur et musicien. Véritable afficionados des cultures électroniques, son atelier regorge de feuilles de dessins minutieusement détaillés et d’innombrables câbles qui relient toutes ses machines. Musicien électronique et vidéo-performeur sous le pseudo de Kiwsubzorus.

 

 

chambry-106x106QUENTIN CHAMBRY est un artiste, graphiste, skateur et également membre du collectif de la galerie 126. Il s’exprime par des dessins et des traités graphiques particulièrement bruts. Nous l’avons rencontré lors de la création du premier visuel d’URBAINES 2010 qui est aujourd’hui le logo de l’évènement.

 

 

 

INSTALLATION - " Au doigt et à l'oeil "
du mercredi 12 au vendredi 14 mars, de 20h à 23h, dans la rue André Trasbot
gratuit - tout public

installation

Et si nous reconstruisions le quartier à notre manière, changions la couleur des fenêtres, mettions les portes sur le toit et ouvrions l’espace qui nous entoure ?
LA SOPHISTE (collectif de l’inédit) nous invite à imaginer une autre architecture de nos lieux de vie. À l’aide d’une palette graphique sur écran tactile, venez manipuler des projections sur la façade de l’Antipode MJC grâce aux techniques de video mapping. Transats, bar et musique… La rue André Trasbot se métamorphosera pour l’événement.