Musiques actuelles et jeune public

Aujourd’hui, les spectacles de musiques actuelles sont encore considérés comme des « ovni » dans le cadre des propositions artistiques en direction du jeune public (davantage tournée vers le théâtre, le clown, la musique classique ou la chanson).

Nous avons également constaté que ce type de musiques à destination du jeune public et des familles n’est souvent même pas imaginé par les professionnels du spectacle.

Les musiques actuelles, hormis dans leurs formes les plus consensuelles, restent peu présentes dans le paysage de l’enfance. Elles ne sont que trop rarement envisagées comme des propositions artistiques fortes, innovantes, bousculant les normes établies.

Il nous semble donc important de ne pas exclure une partie du public de l’intérêt artistique de ces pratiques.

 

 

  • En 2011

Pour la troisième année consécutive, Arts Vivants en Ille-et-Vilaine, l'Antipode MJC, Spectacle Vivant en Bretagne et l'Armada Productions organisaient dans le cadre des Trans Musicales de Rennes une rencontre autour du thème « Musiques Actuelles et Jeune Public ».

Axé cette année autour des relations entre structures artistiques et professionnels de l’enseignement, l’atelier-débat du 2 décembre a réuni une cinquantaine de participants. Programmateurs, artistes, producteurs, enseignants… ont échangé deux heures durant avec comme fils conducteurs deux réflexions essentielles : Comment se fait le choix d’une programmation à destination des scolaires ? Comment mettre le propos artistique d’un concert musiques actuelles au centre du travail avec les élèves ?

Retrouvez ici le compte rendu du débat, effectué par Eric Prévert.

 

  • En 2010

Les 10 et 11 décembre, ce temps fort s'est concrétisé par des concerts (Adventures in front of the TV Set et Histoire Naturelle), une exposition du Club des Chats, duo de musiciens / graphistes insolites qui ont également mené un atelier de création musicale pour les enfants: Rock & Animaux, et une rencontre / débat sur la thématique suivante:

Musiques actuelles : l’enfant au concert
Le jeune public fait l’objet d’une attention toujours plus grande de la part des professionnels de tous les domaines artistiques, du spectacle vivant comme de la littérature ou des arts visuels. Des modes d’accueil spécifiques ont été expérimentés, des services spécifiques existent dans des lieux de spectacle ou d’exposition, des festivals sont nés.
Qu’en est-il dans les musiques actuelles ? Peut-on considérer les enfants comme des spectateurs en dehors des enjeux d’éducation artistique ou d’action culturelle ? Quelles modalités d’accueil spécifique faut-il développer pour eux, et pour les adultes qui souvent les  accompagnent ? Et les formes artistiques elles-mêmes sont-elles réinventées pour ce public ?

Avec la participation de Karen Blanchard (Référente pédagogique - Antipode MJC Rennes), Bertrand Bouessay (Artiste - Ministère de la jeunesse et de la Magouille), Christelle Hunot (Directrice du théâtre Lillico - Rennes), Brigitte Lailler Maisonneuve (Directrice de l’Athenor - Saint-Nazaire), Hélène Lebreton (GRPAS - Groupe Rennais de Pédagogie et d’Animation Sociale), Erwan Raguenes (Artiste - spectacle Rick le cube). Modérateur : Sébastien Desloges (chargé de mission Arts vivants en Ille-et-Vilaine).

 

 

  • En 2009

Lors des Rencontres & Débats organisés les 4 et 5 décembre dans le cadre des Trans Musicales, deux temps de discussions ont été proposés autour des thématiques suivantes :

"Actions culturelles, musiques actuelles et jeune public"
Quelles sont les spécificités de l’action culturelle envers les jeunes publics dans le domaine des musiques actuelles ?
 La présence de ces musiques dans l’environnement quotidien des jeunes et des enfants rend-elle plus facile l’action culturelle ? Quels sont les enjeux de connaissance et d’ouverture aux diversités artistiques ? 
Comment, par les musiques actuelles, développer les références, et donc le sens critique, la prise de position des jeunes par rapport à l’art ? 
Les musiques actuelles impliquent-elles des modalités singulières de transmission ? Quelle place pour l’artiste dans la conception de l’action culturelle ?

Avec la participation de Néry (artiste), Sophie Broyer (Directrice et programmatrice de L’épicerie moderne – Feyzin (69)), Florent Bénéteau (Programmateur et directeur du Florida – Agen).
 Modérateur de la table ronde : Frédéric Drewniak (responsable du centre d’information rock, chanson, hip-hop et musiques électroniques à l’Irma)

"Musiques actuelles : quelles créations et quelle diffusion pour le jeune public ?"
La création d’un spectacle musiques actuelles pour le jeune public peut émaner de l’adaptation d’une œuvre pour adulte ou tout aussi bien être directement imaginée en direction du jeune public et donc être pensée comme une ouverture à des formes et des modes d’expression particuliers.
De même, en cherchant à exploiter systématiquement les nouvelles technologies, les musiques actuelles inventent et développent sans cesse de nouvelles formes artistiques. Qu’est-ce que cette particularité peut apporter au jeune public ? La diffusion de ces créations doit-elle être indissociable de l’action culturelle ? Quels lieux et quels réseaux de diffusion pour ces spectacles ? Quelles particularités en termes de conditions d’accueil ? Et quelles incidences sur la réception des œuvres ?

Avec la participation de Mami Chan (artiste), David Fontaine (chargé de production et d’accompagnement artistique à l’Epicerie moderne – Feyzin (69)), Cédric Guyomard (artiste) et Norman Bambi (artiste).
 Modérateur de la table ronde : Frédéric Drewniak (responsable du centre d’information rock, chanson, hip-hop et musiques électroniques à l’Irma)


 

Contacts : Liza Zewuster - Jacques Sichler // 02 99 67 32 12