WE LOVE IT ! part 2

WE LOVE IT ! part 2
Drop The Sound présente

SAMEDI 17 MARS

23h - Membres : 10€ / Location : 12€ / Sur place : 14€

(préventes dès le 20 février au Bar le Chantier et à l'Antipode MJC) 

 

FAR TOO LOUD

a.k.a. Oli Cash, Maître d'un Breakbeat puissant à l'envergure impressionnante, FAR TOO LOUD a acquis au fil des années une place de choix dans la scène internationale. Prenant un malin plaisir à s’acoquiner avec la rigueur des kicks propres à la Techno tout en conservant un groove certain proche du Funk, c’est tout naturellement qu’il baptise son label Funkatech, sur lequel il signe des artistes qui illustrent parfaitement cette nouvelle vague du Breakbeat qu'il a initié.Far Too Loud a réalisé une série de singles et de remixes qui ont trouvé leur place dans les bacs des plus grands DJs dont les deux EP series “Louder Than Life” and “Music For Machines” avec les énormes track “Play It Loud” et “You Know The Sound”qui ont tous deux reçu "Best Track" nominations dans les Beatport Music Awards!!! Son dernier EP et sur le mème chemin a découvrir d'urgence si ce n'est déja pas fait !!!

 

 

ELECTRO COMPULSIF

Greg et Tom forment le duo ELECTRO COMPULSIF en 2002.
Influencé par des artistes tel que : Adam Beyer, Jeff Mills, Laurent Garnier, Big Beat (Chemical Brothers, Fat Boy Slim), French Touch (Daft Punk, Vitalic), ils décident rapidement de s'associer et de composer une musique éclectique armée de machines analogiques et de boîtes à rythmes. Ils présentent un live unique, étonnant et détonnant accompagné de leur propre V'jing.
En février 2010, ils s'associent avec Kemar (Tekshop) et Arnaud Candela pour le projet Playwax. 2 sorties vinyles avec des tracks orientées electro-tech, dont un remix de Dilemn (Boxon/Future Perfect/Boys Noize).

 

COMMUTER

Fan de Depeche Mode et Kraftwerk, COMMUTER se prend de plein fouet la vague House, Techno et New Beat de la fin des 80's alors qu'il n'a que 13 ans. C'est tout naturellement qu'il viendra à la production de musique électronique quelques années plus tard. Il commence donc à tourner en live act techno dans sa région grâce à son ami DJ Lowen. En 2002, il quitte sa bretagne natale pour la capitale et c'est là-bas qu'il rencontre le crew du label Elektrofon, qui lui permet d'avoir ses premières sorties vinyles, avec des remixes de The Hacker et Julian Jeweil. En 2009, il envoie une démo à Electri Rescue qui débouche l'année suivante sur la sortie du Template EP chez Skrypöm. 2010, une année de concrétisation pour Commuter, puisqu'il a eu le plaisir de jouer le 29 Juillet au prestigieux festival Astropolis de Brest.

 

Tags : , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.