VITALIC - ODC LIVE et COLORADO // COMPLET

VITALIC - ODC LIVE et COLORADO // COMPLET

Antipode MJC et l'ATM, en accord avec Uni-T, présentent

SAMEDI 13 JANVIER

20h - COMPLET // Le Liberté

 

 

VITALIC

Vitalic by C. le Mindu_D.Hugono Petit (3)-web

Depuis maintenant une bonne quinzaine d’années, le français VITALIC s’est employé à redéfinir la notion d’électro à la sauce française, imposant sa patte inimitable, énergique et mélodique, grâce à des titres devenus aujourd’hui des classiques de la club culture comme la série des Poney, La Rock 01, My Friend Dario ou You Prefer Cocaine, pour n’en citer qu’une poignée. Tous ces morceaux qui, en s’affranchissant des barrières et en mélangeant techno, disco, rock et pop, ont profondément inspiré et réveillé une scène française, en léthargie depuis la fin du succès de la french touch et sa fameuse disco filtrée qui a fait sa renommée.

Vitalic a, d’une certaine manière, ouvert la voie avec majesté au concept de banger et de french touch 2.0, remettant avec élégance la France sur la carte des machines à danser. Signé dès ses débuts par un dénicheur de talent comme DJ Hell sur son label Gigolo, faisant fi des clivages et des chapelles, le producteur a défini à coups de tubes implacables - mélange d’énergie pure, de synthés en cavalcades et de mélodies imparables – et en quelques années, une nouvelle direction pour l’électronique française. Une électronique qu’il a sorti des pistes de danse, pour lesquels ses morceaux son conçus à la base, pour la confronter au dur exercice du live électronique. Un pari technologique révolutionnaire, auquel des artistes comme les Daft Punk, Justice, Etienne de Crecy, et bien sûr Vitalic ont apporté ses lettres de noblesse.

 

COLORADO

COLORADO_credits_JULIEN_VIGNON

Moins d'un an après la sortie de leur premier EP Wind and MovementCOLORADO retrouve le producteur Timsters et livre un 4 titres aux allures de manifeste Electro-pop. Si le binôme confirme ici son goût pour la sophistication rythmique, il surprend en faisant la part belle aux mélodies.
Un virage qui rappelle celui de Metronomy sur The English Riviera et qui frappe par la place accordée aux voix. Trafiquées par le passé, celles-ci sont aujourd’hui assumées dans leur plus simple appareil ; à commencer par celle de Martin Audrezet dont la décontraction très « Madchester » hante ces nouveaux morceaux.
Permettre à l’humain de se frayer un chemin à travers le fracas des machines : voilà le conducteur d’une production audacieuse qui mise sur la diversité des timbres et des styles (soul pour Clarens et Heden ; pop pour Timsters). On pense à Kaytranada, Dev Hynes ou au Massive Attack de Mezzanine pour cette faculté à danser (entre amis) sur des terres glacées.

Tags : , , , ,

Les commentaires sont fermés.