DOOINIT FESTIVAL

DOOINIT FESTIVAL

Dooinit présente

JEUDI 3 AVRIL

20h30 - Membres : 10€ - Location : 12€

DOOINIT FESTIVAL

Pour sa 5ème édition et comme à son habitude, Dooinit vous présente son festival qui se déroulera du 1er au 6 avril. Concerts, soirées, cinéma, conférence autour de la culture afro-américaine sans oublier la block party de clôture. Pour marquer cette édition, le festival sera consacré à la Californie, la plupart des artistes viendront spécialement pour l'occasion avec :

DOM KENNEDY 

 

DOM-KENNEDY 

Qui aurait pu penser qu’un enfant ordinaire de Leimert Park, Los Angeles aurait pu parcourir le monde grâce à sa musique ? Pas beaucoup, mais c’est pourtant ce qui arrive à Dom Kennedy. Il est le chef de file de ce mouvement qu’on appelle la nouvelle West Coast avec 6 mixtapes, dont la "From The Westside With Love", téléchargée plus de 200 000 fois et deux albums à son actif. Un style dans la pure tradition de la cote ouest mais avec une touche actuelle. Ses influences vont de Dj Quik à Ice Cube en passant par Snoop Dogg. Les thèmes abordés sont variés tantôt la « good life » et parfois plus sombres, quoi de plus naturel quand on vient d’une ville pleine de contraste comme L.A ? Il a collaboré avec Freddie Gibbs, Schoolboy Q, Curren$y et bien d’autres et les productions sont assurées par tous les hitmaker du moment, Cardo, Hit Boy ou encore Brandun DeShay DOM KENNEDY viendra nous présenter son dernier album « Get Home Safely » après une tournée américaine de 35 dates et sera accompagné Skeme (Inglewood)

 

MED

 

 okmed

Medaphoar désormais connu sous le nom de MED a grandi à Oxnard une ville située à 100 kilomètres au nord de Los Angeles et célèbre pour sa contribution au hip hop californien (Madlib, Wildchild, Oh No, Declaime, Kankick). Depuis ses débuts a la fin des années 90 sur les projets des Lootpack ou de Quasimoto, il se distingue grâce « des jeux de mots percutants et un breath-control d’extraterrestre » (URB Magazine).

Son premier album « Push Comes to Shove » arrivera en 2005, avec les frères Jackson, Oh No & Madlib, Just Blaze et le tout puissant J-Dilla aux machines. Cet opus qui aborde les dilemmes d’un blaxican (métis noir-mexicain) coincés entre la vie de rue d’Oxnard et la vie nocturne de Los Angeles, l’a fait passé du statut de rookie prometteur à celui de leader. En 2011 sortira le bien nommé « Classic » avec des featurings tels que Talib Kweli, Aloe Blacc ou encore Hodgy Beats d’Odd Future. Une des plus grande force de MED sa capacité à délivrer des sons intemporels qui parleront à toutes les générations du Hip Hop.

KRONDON

 

 krndn

 

Né et élevé à South Central, Los Angeles, le mc et leader du groupe Strong Arm Steady, KRONDON (KRNDN), vient de sortir en indépendant Everything’s Nothing, ce projet qui est son véritable premier album solo a été plébiscité par sa fanbase déjà solide mais a aussi attiré de nouveaux fans. Avec des titres comme « 7-Eleven » et “Lean On Me” , KRNDN capture l'essence de la Westcoast avec l’esprit " Get High and feel good " auquel n’importe qui peut s’identifier. Bien qu’il ne soit pas un nouveau venu certains ne connaissent pas encore son travail. En plus de son travail avec SAS, le rappeur californien a écrit pour de nombreux artistes, Snoop Dogg et Xzibit pour n'en nommer que quelques-uns. KRNDN tient une place à part dans le rap game, par ces lyrics mais aussi du fait de son albinisme qui selon lui est une bénédiction « il m'a toujours mis à part et m'a forcé à me mettre à part et être au dessus de la moyenne. " Le travail de KRNDN dans Everything’s Nothing l’illustre, il souhaite se démarquer et c’es chose faite avec cet album puissant.

 

Réserver

Tags : , , ,

Les commentaires sont fermés.